.

Voici quelques astuces collectées auprès des malades et destinées à améliorer votre confort, à tout le moins vous faciliter la vie. Faites vivre cette page en transmettant vos astuces, vos coups de main liés à votre vécu de la maladie. 

Le tuyau qui vous relie à votre cuve ou votre concentrateur d’oxygène fait constamment des nœuds sur lui même ? Sachez que votre prestataire peut vous fournir des jonctions rotatives à insérer dans le tuyau et qui diminuent considérablement ces désagréments.

Plus définitif et vraiment efficace si vous le pouvez dans votre logement : rabotez le bas des portes de deux centimètres. Votre « liaison vitale » glissera aisément d’une pièce à l’autre.

Une règle d’or : ce que vous ne pouvez pas faire debout, faites-le assis ! s’habiller, se doucher, faire la cuisine, du jardinage, autant de gagné pour votre souffle.

Le temps est au recyclage. Utilisez les tuyaux et lunettes à oxygène usagés pour fabriquer un goutte à goutte pour vos plantations intérieures ou extérieures. Je connais un agent prestataire qui hydrate ainsi les légumes de son potager.

Ceux qui font des nébulisations doivent être vigilants, Il n’y avait en effet aucun doute possible auparavant entre les médicaments princeps Bricanyl et Ipratropium. Avec les médicaments génériques, le conditionnement en mini fioles est devenu le même. ATTENTION donc à ne pas confondre entre Ipratropium et Terbutaline, au risque d’une double dose de l’un avec l’effet nul de l’autre !.

Avec la fonte de vos muscles des jambes, vous avez des difficultés à passer de la position assise à celle debout. Les réhausseurs de pieds de lit, de fauteuil ou de chaise peuvent vous aider. De la même manière, lorsque vous en avez la possibilité, faites régler votre cuvette de WC à une hauteur comprise entre 46 et 50cm. Tout cela vous aidera dans vos mouvements quotidiens.